Déontologie :

Contre-indications : Dépression majeure en phase aiguë, Attaques de panique fréquentes, Trouble psychotique (hallucinations, délire), Maladie bipolaire non stabilisée, Contexte actif d'abus psychologique, physique ou sexuel, Alcoolisme, Toxicomanie. 

 

Je ne suis ni psychologue, ni psychothérapeute, ni psychiatre. Je ne pose aucun diagnostic médical ou psychologique, ni ne conseille l’arrêt ou le report d’un traitement médical. Je suis en mesure de fournir à votre demande tout renseignement utile sur ma pratique, mon parcours, ma formation, mes certifications, ma déontologie  en des termes clairs, précis et appropriés.   Ce que je propose c'est un accompagnement complémentaire qui se déroule dans le cadre du Code de déontologie régissant la profession de Relaxologue. Je dirige systématiquement sur un médecin ou thérapeute compétent et dûment qualifié toute personne qui nécessite une aide qui ne relève pas de me compétences.